Guide des droits sur Internet
> Utilisateurs d’Internet > Enfants / Jeunes > J’utilise le courriel

Je raconte à un copain, par courriel, des trucs intimes survenu avec une autre personne. Est-ce risqué?

Le risque, c’est que l’autre retransmette le message à une autre personne et que cette autre personne le transmette à son tour, par exemple en utilisant la fonction «faire suivre un message». Un message échangé entre deux personnes dans un contexte d’intimité peut ainsi faire le tour du monde. Il y a des risques de révéler, souvent d’un simple clic de souris, des informations relevant de l’intimité. La nétiquette serait, par exemple, de demander la permission à l’auteur du message avant de le faire suivre à d’autres.

Il faut donc toujours se rappeler que le message de courriel n’est jamais tout à fait confidentiel.

De plus, un telle conversation comporte des risques de révéler des éléments de la vie privée de l’autre personne avec qui les trucs intimes se sont passés. Par exemple, dévoiler des détails sur l’anatomie de la personne peuvent être des propos portant atteinte à sa vie privée. De la même façon, on peut atteindre à sa vie privée en racontant des confidences qui auraient pu être faites durant les moments d’intimité .

Guide des droits sur Internet Éducation Québec Conseil du trésor du Québec Centre de Recherche en Droit Public Université de Montréal Chaire L. R. Wilson