Guide des droits sur Internet
> Outils & activités d'Internet > Les vidéoconférences

Qu’est-ce qu’une vidéoconférence ?

La vidéoconférence est une «téléconférence qui permet à ses participants de pouvoir se voir réciproquement, grâce à l'utilisation de caméras et d'écrans qu'on installe pour la transmission des images» (Office québécois de la langue française, Le grand dictionnaire terminologique, <http://www.granddictionnaire.com/>).

Elle s’apparente à de la communication téléphonique, mais s’en distingue par la personnalisation de la communication puisque l’image (les expressions, les mimiques et les réactions des personnes) accentue le contact humain.

La vidéoconférence est un outil qui convient aux activités dont la durée est limitée ou à court terme comme certains types de rencontres virtuelles. Par exemple, un groupe de personnes peut être appelé à échanger avec un invité spécial tel un écrivain pendant un laps de temps très court et prédéfini. La communication se déroule comme si les personnes étaient dans la même pièce.

Les outils permettant de tenir des vidéoconférences en utilisant le protocole Internet (IP) sont aujourd’hui disponibles à faible coût. L’utilisateur peut transmettre et recevoir de l’audio et du vidéo, transférer des fichiers, partager des applications, gérer un tableau électronique et envoyer des messages.

Il existe plusieurs types de vidéoconférences correspondant à divers protocoles de communication. La conférence point à point est celle qui se déroule entre deux personnes. Juridiquement, elle s’assimile à une discussion se déroulant entre deux individus dans un cadre privé.

La vidéoconférence en mode multipoint se fait entre deux participants et plus (qui possèdent un mot de passe approprié) avec l’assistance d’un serveur MCU (Multipoint Control Unit) situé sur un site tiers. «Un MCU fournit un ensemble de salles de réunion virtuelles, chacune avec une capacité limitée et […] une porte bien fermée dont seuls les participants ont la clé». Les communications n’y sont pas de nature publique puisque l’accès à la conférence est limité.

Quant à la conférence de type Mbone, elle implique une communication entre un seul émetteur et tous les destinataires qui désirent se joindre au réseau. Elle est utilisée pour effectuer une communication à un public, par exemple, retransmettre des événements en direct.

Sur la vidéoconférence, voir :

Guide des droits sur Internet Éducation Québec Conseil du trésor du Québec Centre de Recherche en Droit Public Université de Montréal Chaire L. R. Wilson