Guide des droits sur Internet
> Outils & activités d'Internet > Les outils poste à poste

Qu’est-ce qu’un outil poste à poste (« peer to peer ») ?

Les outils poste à poste, parfois désignés par l’expression «peer to peer», sont ceux qui découlent de l’utilisation de l’architecture d’égal à égal ou poste à poste, d’un réseau poste à poste, P2P, ou d’un environnement d’échange de pair à pair.

Le Grand dictionnaire terminologique propose la définition suivante : «Technologie d’échange de fichiers entre internautes, permettant à deux ordinateurs reliés à Internet de communiquer directement l’un avec l’autre sans passer par un serveur central qui redistribue les données» (http://www.granddictionnaire.com/ ).

Le poste à poste est un système permettant le partage ou l’échange en direct de fichiers entre ordinateurs reliés. Ce système permet l’échange de programmes, de fichiers (vidéo, audio ou autres), la location de l’espace vide des disques durs…En somme, les utilisateurs partagent leurs ressources comme ils le veulent.

Habituellement, sur l’Internet et sur le web, l’architecture de réseau client/serveur prédomine; les ordinateurs agissent généralement comme clients d’un serveur, où l’information est centralisée. Le serveur exécute et puis transmet le résultat de la demande au client. Dans l’architecture poste à poste, les ordinateurs agissent à la fois comme clients et comme serveurs. Les usagers partagent leurs fichiers, les transfèrent entre eux directement, sans l’entremise d’un serveur centralisé.

Le partage de fichiers via un réseau poste à poste a été popularisé par Napster, une entreprise qui, grâce à son site web et à son logiciel, a permis à des millions d’usagers de partager et d’échanger entre eux, et ce sans frais, des fichiers musicaux de type MP3. Napster n’est pas un moteur de recherche traditionnel, mais un protocole permettant aux usagers de partager de l’information contenue sur leurs disques durs, et dans ce cas particulier, de la musique. Ce service a été extrêmement populaire jusqu’à ce qu’il soit poursuivi par l’industrie musicale pour piratage. Aujourd’hui, il est de moins en moins utilisé et a perdu sa gratuité qui en faisait son succès. De nombreux autres sites ont cependant pris la relève en utilisant des techniques similaires.

On distingue deux modèles d’architecture poste à poste. Le modèle assisté (ou hybride), celui utilisé par Napster, est construit autour d’un serveur central qui agit comme un index des ordinateurs connectés et des fichiers disponibles. Ainsi, un utilisateur qui recherche un fichier particulier soumet une requête au serveur central; celui-ci lui transmet une liste des ordinateurs connectés au réseau qui ont le fichier correspondant à sa requête et ce, grâce à sa base de données régulièrement mise à jour; puis l’utilisateur sélectionne le fichier désiré et télécharge le fichier directement à partir d’un des ordinateurs désignés par le serveur. Le serveur n’est qu’un index ou un annuaire des ressources disponibles et l’échange se fait directement entre utilisateurs sans l’aide du serveur.

Dans le modèle décentralisé (ou native, pur), celui de l’application Gnutella ou Freenet, les usagers connectés échangent leurs fichiers sans l’intermédiaire d’un serveur à condition d’utiliser le même logiciel poste à poste. L’ordinateur joue à la fois le rôle de client, serveur et moteur de recherche : une requête pour un fichier particulier est lancée aux ordinateurs connus du logiciel et si le fichier est introuvable, chacun des ordinateurs transmet la requête à ses pairs connus et actifs, jusqu’à la localisation du fichier. Le transfert du fichier se fait directement à partir de l’ordinateur qui dispose du fichier vers celui qui le réclame. Gnutella permet l’échange de formats de fichiers multiples (images, vidéos et musique).

D’autres applications sur le modèle poste à poste existent: la collaboration entre ordinateurs au sein d’une entreprise ou organisation, le partage de ressources entre deux ordinateurs, la création d’espace de travail virtuel basé sur des outils tels que le calendrier, le partage de fichier, la messagerie instantanée ou vocale.

Voir :

Guide des droits sur Internet Éducation Québec Conseil du trésor du Québec Centre de Recherche en Droit Public Université de Montréal Chaire L. R. Wilson