Guide des droits sur Internet
> Applications du Web 2.0 > Les sites d’évaluation de personnes, de services ou de produits

Qu’est-ce qu’un site d’évaluation de personnes, de services ou de produits ?

Un site d’évaluation de produits et de services offre généralement au public la possibilité d’évaluer et de commenter un service reçu ou encore un bien acheté. Des sites vont également proposer d’octroyer une note aux attributs physiques d’une personne ou encore à une panoplie de biens, comme des voitures ou des animaux. La soumission d’une évaluation est facile, il suffit généralement de cliquer sur un lien, parfois nommé « Rate this », et ensuite remplir le formulaire.

Un des buts recherchés par ces sites est d’informer les personnes intéressées par un produit ou un service sur la qualité de ce dernier. Les gens qui évaluent sont généralement des personnes qui ont acheté ou utilisé le bien ou le service en question. Les consommateurs qui ont accès à ces évaluations peuvent donc prendre une décision plus éclairée avant de faire un achat. Une personne qui veut se procurer une bicyclette, par exemple, ne choisira probablement pas d’acheter la marque qui s’est méritée une centaine de commentaires négatifs. Elle choisira plutôt la marque qui a reçu des évaluations positives. De la même façon, les gens ne seront pas portés à requérir les services d’un notaire auquel on aurait attribué plusieurs commentaires négatifs.

Les sites d’évaluation de personnes ont plutôt pour but de divertir le public en proposant d’évaluer la beauté des gens qui ont soumis leur photographie. Ces personnes seront évaluées au moyen d’une note qui est habituellement de 1 à 10. Certains sites vont ensuite proposer un classement des individus qui ont été jugés les plus jolis. D’autres vont offrir un service de rencontre en mettant en relation un membre du site et un visiteur qui a été séduit par le membre en question.

Les modes d’évaluation des biens ou services soumis peuvent être extrêmement différents d’un site à l’autre. Certains proposent un système de notation sur une échelle de 1 à 10, d’autres attribuent cinq étoiles ou moins au bien en question. On peut aussi dans certains cas laisser un commentaire avec l’évaluation soumise. Généralement, les évaluations soumises sur ces sites ne peuvent pas être retirées par l’auteur lui-même. Seuls les administrateurs du site peuvent les supprimer, sur justification de la demande. De plus, certains sites permettent d’évaluer une seule fois un produit ou une personne, tandis que d’autres permettent de l’évaluer un nombre de fois indéfini.

L’adhésion à un tel site d’évaluation peut être ou ne pas être volontaire. Habituellement, les sites d’évaluation de services reçus ne sont pas basés sur une procédure d’inscription volontaire. Ce sont les personnes qui ont reçu le service qui inscrivent sur le site le nom du service reçu et l’appréciation qu’ils en donnent. Par exemple, sur le site RateMyProfessors.com, qui évalue l’enseignement de certains professeurs, ce sont habituellement des élèves qui ajoutent les noms de professeurs à la base de données du site et non les professeurs eux-mêmes.

De la même façon, plusieurs sites de commerce électronique, comme eBay, incorporent au service de vente une évaluation des produits vendus, des vendeurs et des acheteurs. L’adhésion à cette procédure de notation n’est pas volontaire, elle est obligatoire si nous voulons faire affaire sur le site. Ces évaluations nous permettent ensuite de savoir si le vendeur qui nous intéresse est apprécié des autres utilisateurs du site, ou si l’acheteur avec qui nous faisons affaire n’est pas en retard lorsqu’il paie des articles.

Par contre, l’adhésion à certains types de sites d’évaluation sera totalement volontaire. Ces sites consistent généralement à évaluer les attributs physiques d’une personne (ex : http://www.hotornot.com/) ou encore des biens en sa possession comme un animal ou une voiture (ex : http://www.ratemyride.com/). Il suffit de soumettre une photographie, qui sera ensuite publié sur le site, pour que le public l’évalue.

Guide des droits sur Internet Éducation Québec Conseil du trésor du Québec Centre de Recherche en Droit Public Université de Montréal Chaire L. R. Wilson